La poésie et la nature avec les enfants.

Aborder la poésie avec les enfants peut être très simple. On pourra s’attacher à deux aspects différents pour initier nos jeunes poètes : le fond, et la forme.

Tout d’abord, la poésie est un support idéal pour inviter les enfants à tenter de traduire avec des mots leurs émotions, leurs ressentis. Essayer de verbaliser des images qui leur procurent des réactions développe leur inventivité et leur vocabulaire. C’est là que l’environnement dans lequel ils se trouvent pourra les aider : s’installer dans la nature, dans un lieu paisible et serein, les invitera à observer, regarder, être attentif à ce qu’ils voient, ce qu’ils sentent, entendent.

Quand les idées seront rassemblées, le poème pourra prendre forme. En prose ou en vers, peu importe. Jouer avec les rimes, les sons, le rythme des syllabes ; l’objectif est de prendre plaisir à faire chanter les mots, à les écrire.

Puis, pourquoi pas, pour illustrer leur production, comme un écho aux mots couchés sur le papier. Un prolongement artistique que les enfants apprécient beaucoup. Sur le thème de la nature, on pourra alors utiliser des fleurs séchées (récoltées lors des promenades d’inspiration, puis placées dans un presse-fleurs), de la peinture, ou tout simplement des crayons gras, là encore le principal étant de laisser s’envoler l’imaginaire et la créativité !

Voici un exemple de poème imaginé au cœur de la nature par une fratrie d’enfants de 5 et 8 ans :

“Au printemps, la nature s’éveille

Elle réchauffe nos cœurs, soleil !

Moi j’aime écouter les oiseaux qui chantent,

Et l’odeur de ces fleurs m’enchante.

Viens au bord de la mer et lève ton petit nez,

Que viendra caresser le vent, salé. »

 

Par Marjorie

Marjorie, maman, passionnée par la pédagogie Montessori, auteure du blog Milk and Fabric.