Créer un coin sauvage au jardin avec vos enfants pour les sensibiliser à la biodiversité

La biodiversité, c’est la diversité biologique. Avec le réchauffement climatique et les impacts de l’Homme sur notre environnement, la richesse de la faune et de la flore de notre planète est sans cesse mise à mal. Pour restaurer l’équilibre, il est indispensable d’agir, chacun à notre niveau, et cela commence par éduquer les enfants en les sensibilisant à cette cause.

Il est possible de préserver l’écosystème de votre jardin grâce à de petits gestes très simples : hôtel à insectes, jardinage biologique respectueux du sol et des espèces, nichoir à oiseaux, sont autant de pistes à suivre dans l’aménagement de votre jardin. Mais avez-vous tout simplement pensé à imaginer un coin sauvage qui pourrait se transformer en véritable refuge pour les animaux, les insectes et toutes sortes de plantes?!

Voici donc quelques astuces pour créer, en famille, un coin sauvage dans votre jardin, et une fois qu’il sera installé, fabriquer un panneau pour le rendre encore plus accueillant, et enfin, proposer à vos enfants d’y rechercher la biodiversité à l’aide d’un loto à imprimer gratuitement :

Les fleurs

Entreprenez de planter des espèces de fleurs sauvages, indigènes (qui prospèrent de façon sûre dans votre région) et vivaces (qui fleuriront d’une année sur l’autre), de façon à ce qu’elles ne nécessitent pas d’entretien ni de produits pour s’épanouir.
N’oubliez pas les espèces de fleurs mellifères (lavande, pissenlit, ail des ours) : elles sont indispensables à la pollinisation, et offrent un habitat accueillant pour les abeilles. D’autre part, certaines espèces, plantées proches de votre potager, seront de véritables alliées pour établir un équilibre naturel en régulant la présence de certains nuisibles (par exemple le lupin, la capucine, les œillets d’inde, etc…)

Les mauvaises herbes

Laissez un coin où certaines “mauvaises herbes” pourront pousser. En effet, celles que l’on aurait tendance à vouloir éradiquer de notre jardin peuvent s’avérer des éléments très importants de la chaîne alimentaire et constituer des mets de choix pour certaines espèces.
Elles représentent des habitats pour les animaux, mais peuvent également vous être utiles, comme par exemple les orties qui deviendront un excellent engrais naturel et attirent les papillons.

La variété des supports “refuges” pour la faune

Dans l’aménagement de votre coin sauvage, pensez surtout à varier les supports, en prévoyant différents refuges qui pourront héberger toutes sortes d’animaux. Engagez vos enfants dans la recherche des différents matériaux : un tas de pierres ou de cailloux, des tas de feuilles mortes ou de branchages, des rondins de bois…
Vous pouvez même entreprendre la création d’une mare !
Tous ces éléments se transformeront vite en habitat pour des animaux qui peuvent se trouver menacés.

Utilisez les haies et les bordures

N’hésitez pas à laissez quelques haies “folles”, non taillées, et à mélanger les variétés d’arbustes et de plantes pour les constituer. Elles deviendront un endroit accueillant pour les oiseaux, et attireront de nombreuses espèces. Les insectes et les petits mammifères aimeront aussi s’y cacher! Vous pouvez utiliser vos bordures pour y laisser courir plantes grimpantes.

Réalisez un compost

La réalisation d’un compost s’avère utile sous de multiples aspects. D’une part il vous permet de convertir certains de vos déchets en engrais efficace et naturel pour votre potager, mais il représente aussi une source de nourriture pour les oiseaux !

 

Afin de faire prendre part à vos enfants à ce projet, pourquoi ne pas leur proposer de fabriquer un panneau annonçant votre jardin sauvage ?
Voici quelques idées pour vous y aider :

  • Trouvez une planche ou un grand morceau d’écorce. Selon l’âge de vos enfants, préparez le support ou laissez-les faire en autonomie : poncer un peu la surface du bois, puis préparer le texte et les décorations de votre panneau au crayon à papier. Vous pouvez réfléchir ensemble à ce qu’il serait propice à dessiner : qui souhaiteriez-vous accueillir au jardin ? Quel mammifère ? Quel oiseau ? Quel insecte ? Qu’est-ce qui rend votre jardin sauvage agréable pour ces espèces?
  • Une fois les idées trouvées et le support prêt, je vous propose de pyrograver la planche. Il est important que votre enfant procède à cette activité sous la surveillance d’un adulte, mais avec le modèle à suivre, il devrait très bien s’en sortir !
  • Si vous ne possédez pas de pyrograveur, vous pouvez bien entendu peindre le panneau, ce sera également très joli (dans ce cas, n’hésitez pas à le vernir pour lui assurer une durée de vie plus longue).
  • Il ne vous reste plus qu’à accrocher votre panneau en bonne place dans votre jardin sauvage !

 

Vous voilà riche de plusieurs astuces pour créer ou préserver des lieux d’accueil pour les petits animaux et insectes du jardin. Grâce à cette diversité végétale et animale, votre jardin sera l’endroit idéal pour préserver les équilibres écologiques, et sera donc propice à l’observation. Vos enfants pourront y flâner, explorer, apprendre la patience pour enfin apercevoir le petit hérisson qui niche sous le bois, ouvrir grands leurs yeux pour détecter la cachette d’un grillon…

Pour affûter ces compétences, je vous propose un Loto de la Biodiversité à imprimer gratuitement. Proposez à votre enfant de cocher une case à chaque fois qu’il découvre, voit ou entend un élément de la grille. Vous pouvez même réaliser cette observation plusieurs fois : avant d’avoir procédé à vos aménagements au jardin, puis quelques temps après, pour vérifier leur impact sur la biodiversité !

Par Marjorie
Marjorie, maman, passionnée par la pédagogie Montessori, auteure du blog Milk and Fabric.