5 pratiques pour stimuler sa créativité

Nous sommes tous créatifs ! La peinture, le chant, le théâtre, la danse ou l’écriture sont autant de pratiques artistiques qui permettent d’exprimer notre créativité. Mais notre pouvoir créatif peut aussi se révéler dans chaque moment de notre vie. Quand on cuisine un bon petit plat avec les restes du frigo, que l’on se transforme en tapis magique pour emmener les enfants au bain, que l’on trouve l’idée rassurante qui calme un ami…la créativité est une alliée précieuse pour nous adapter. Comme un entraînement sportif, elle réclame un exercice quotidien.

 

Comment exercer votre « étincelle créative » ?

La créativité fait appel à l’hémisphère droit du cerveau, le fameux « cerveau droit ». L’hémisphère gauche du cerveau étant plutôt associé au raisonnement logique et rationnel. En utilisant l’imagination et la visualisation, la sophrologie donne accès au cerveau droit. Plus on se met à l’écoute de nos besoins, plus on porte attention à notre intuition, à notre inspiration et à nos idées les plus fantasques. La sophrologie est un moyen pour entretenir cette relation si particulière avec nous-même. Voici 5 pratiques de sophrologie pour stimuler votre étincelle créative jour après jour.

 

1/ Évacuer les tensions : « Les tensions progressives de Jacobson »

Cet exercice permet d’évacuer les tensions qui vous encombrent et vous empêchent d’être à l’écoute de vos besoins et de votre intuition. Vous préparez ainsi le terrain du lâcher prise.
En posture assise, debout ou allongée, mobilisez lentement votre corps des pieds à la tête. Inspirez, retenez l’air, contractez progressivement orteils, pieds, chevilles, mollets, genoux, cuisses, périnée, bas-ventre, muscles fessiers, dos, ventre, thorax, bras, épaules, cou, visage, jusqu’au sommet du crâne. Une première fois intensément, une seconde fois moins fort, la troisième très doucement. Régulez votre tonus musculaire et entre chaque tension, prenez un temps pour accueillir les sensations et les ressentis qui se manifestent en vous. Accueillez la détente et les effets du relâchement musculaire.

 

2/ S’ancrer dans l’instant présent : l’exploration des 5 sens

S’ancrer dans le présent permet de lâcher prise. En vous concentrant sur votre corps à travers les 5 sens, vous êtes en connexion avec vous-même. Une posture qui favorise l’écoute de vos besoins et de votre intuition.
Quel que soit le moment de la journée, au réveil, au petit-déjeuner, sur le chemin du travail, en ouvrant la fenêtre, au moment de vous coucher, concentrez-vous sur un ou plusieurs de vos sens, celui/ceux qui vous plaît/plaisent à cet instant. Si c’est confortable pour vous, vous pouvez fermer les yeux pour rentrer en contact avec vous-même. En lien avec votre respiration qui se fait de plus en calme et profonde, regardez ce qu’il y a à voir, entendez ce qu’il y a à entendre, sentez ce qu’il y a à sentir, goûtez peut-être ce qu’il y a à goûter ou touchez ce qu’il y a à toucher. Accueillez la présence de votre/vos sens ici et maintenant, et de votre corps à l’instant présent. Inspirez, expirez puis vous ouvrez les yeux lorsque vous vous sentez prêt.te.

 

3/ Activer l’énergie vitale : la boule de chaleur

Cet exercice stimule l’énergie vitale, source essentielle qui révèle votre puissance créatrice.
En posture assise ou debout, inspirez profondément, expirez profondément. Fermez les yeux si c’est confortable pour vous. Frottez vos mains l’une contre l’autre. Déposez vos mains sur chaque région de votre corps pour diffuser votre énergie : visage, crâne, gorge, nuque, épaules, extérieur des bras, aisselles, intérieur de bras, poitrine, ventre, côtes, dos depuis la nuque jusqu’au bassin, bas-ventre, zone pelvienne, zone sacrée, muscles fessiers, cuisses, genoux, mollets, pieds jusqu’au bout des pieds. Frottez vos mains autant de fois que nécessaire pour stimuler votre énergie vitale. Quand c’est bon pour vous, mettez fin au processus, accueillez vos sensations, vos ressentis dans tout le corps, tous les sentiments agréables et positifs. Inspirez, expirez puis vous ouvrez les yeux lorsque vous vous sentez prêt.te.

 

4/ Stimuler les cerveaux gauche et droit : l’entraînement bilatéral du cerveau

Cette pratique vise à harmoniser les fonctions spécifiques des deux hémisphères du cerveau – le gauche pour le raisonnement, le droit pour l’intuition, de façon très schématique – pour optimiser vos capacités. Il est préférable d’avoir expérimenté la sophrologie au préalable pour pratiquer cet exercice qui nécessite une grande concentration.
En posture assise, prenez un temps pour prendre conscience de votre corps. Les pieds à plat sur le sol, le dos posé sur le dossier de la chaise, les mains posées sur vos cuisses, les fesses en contact avec la chaise, les épaules relâchées, le menton légèrement rentré, la tête dans l’alignement de la colonne vertébrale. Vous pouvez fermer les yeux si c’est confortable pour vous.

Inspirez profondément, expirez profondément. Posez votre main droite sur votre œil gauche. L’œil droit qui n’est pas caché, est ouvert. Ainsi, les deux parties de votre cerveau sont activées. Avec la main libre, dessinez dans l’air un triangle, un carré et un cercle. Reposez votre main droite sur votre cuisse, refermez les yeux. Concentré.e sur votre respiration, accueillez vos sensations et vos ressentis. Posez maintenant votre main gauche sur votre œil droit. Ouvrez votre œil gauche. Avec votre main libre, dessinez dans l’air un triangle, un carré et un cercle. Reposez votre main gauche sur votre cuisse, refermez les yeux. Toujours concentré sur votre respiration, accueillez vos sensations et vos ressentis. En utilisant les deux mains à présent, on harmonise les deux hémisphères du cerveau. Les yeux fermés, vous tracez dans l’air un triangle, un carré et un cercle. Reposez vos mains sur vos cuisses. Toujours en lien avec votre respiration, accueillez les sensations, les ressentis agréables et positifs. Progressivement mettez votre corps en mouvement des pieds à la tête. Inspirez profondément, expirez profondément et ouvrez les yeux lorsque vous vous sentez prêt.te.

 

5/ Développer la confiance en soi : la visualisation du souvenir d’un moment de créativité

Cet exercice de visualisation permet de développer la confiance en soi, de renforcer votre capacité naturelle à créer.
En posture assise, mettez-vous à l’écoute de votre respiration naturelle, de votre corps, de vos sensations. Fermez les yeux si c’est confortable pour vous. Dans ce moment de profonde disponibilité à vous-même, laissez venir à vous un souvenir positif plus ou moins lointain dans lequel vous avez mobilisé votre capacité à créer. Un souvenir d’enfance ou tout frais de la semaine dernière. Visitez ce souvenir à travers vos 5 sens. Laissez émerger vos sensations et vos ressentis positifs. À chaque inspiration, remplissez-vous de tout le positif que vous amène la présence de cette capacité de créativité. Puis laissez s’éloigner de vous votre souvenir, pour revenir à la sensation de votre corps ici et maintenant. Toujours en lien avec votre respiration, accueillez tous les sentiments agréables et positifs. Progressivement, mettez votre corps en mouvement des pieds à la tête. Inspirez profondément, expirez profondément et ouvrez les yeux lorsque vous vous sentez prêt.te.

 

Par Audrey, Sophrologue