5 activités d’art-thérapie à faire avec vos enfants.

L’artthérapie est une pratique de soin fondée sur l’utilisation thérapeutique du processus de création artistique. En somme, l’art va être utilisé comme un outil pour permettre de renouer le dialogue avec soi-même et avec autrui. Pour les enfants notamment, lors qu’apparaissent des petites ou grandes difficultés dans la gestion des émotions, le sommeil, les relations avec les pairs ou avec les adultes, l’art-thérapie permettra d’élargir le langage employé avec l’enfant, grâce à l’utilisation d’un médiateur (intermédiaire) plastique comme la peinture, le collage, le dessin… qui aidera à entrer en relation avec l’enfant de manière plus facile que par la parole seulement.

Ainsi, pour accompagner vos enfants dans l’expression de leurs émotions et leurs ressentis, mais aussi développer leur créativité et leur imagination, vous pouvez leur proposer les activités suivantes, inspirées de l’art-thérapie.

Modelage

 

L’argile est une matière plastique et naturelle qui invite à l’expression et à la création de manière ludique.

Le corps va s’engager entièrement pour apporter une transformation à la matière. L’enfant peut engager des actions simples comme rouler, émietter, aplatir, sans forcément anticiper un but ou un projet créatif. Ces actions sont apaisantes pour le corps et l’esprit. La manipulation de l’argile stimule tous ses sens (parfois même le goût!). Petit à petit, en organisant ses actions, l’enfant organisera sa pensée et pourra établir s’il le souhaite un projet ( fabriquer un objet ou une représentation).

 

N’hésitez pas à lui mettre à disposition de petits ustensiles pour travailler la terre, et à bien préparer l’espace de travail pour qu’il puisse être libre de laisser libre-court à sa créativité sans craindre de (se) salir. 

 

Se peindre le visage 

 

 La peinture est un excellent outil pour permettre à l’enfant de montrer une partie de son monde intérieur. D’autre part, elle permet elle aussi de stimuler les sens, encore plus si l’enfant utilise directement ses mains pour peindre. Utiliser le corps comme support est aussi un excellent moyen.

Vous pouvez par exemple proposer à votre enfant de se peindre la figure. Au pinceau ou aux doigts, en fermant les yeux puis en allant de découvrir ensuite, ou bien directement devant un miroir… Le but n’est pas de “faire du beau” mais de se laisser aux sensations, de jouer avec les couleurs.

 

 

Dessiner des ombres 

Une activité relaxante à faire en extérieur,  idéale donc pour la belle saison! Elle consiste à dessiner les ombres. Suivre les contours va permettre à l’enfant de se recentrer et de s’apaiser. De multiples supports s’offrent à vous :

  • Vous pouvez décider de placer une grande feuille ou un drap sous un arbre et proposer à votre enfant de dessiner en suivant les contours des branches dessinées par les ombres. Ensuite à vous de choisir : travailler en contraste noir et blanc, peindre l’intérieur des branches, ou encore fleurir ou dessiner des feuilles sur les branches.
  • Cette activité peut aussi se pratiquer avec n’importe quel objet posé sur la feuille au soleil : l’enfant pourra réaliser les contours de ses animaux préférés par exemple, point de départ pour un échange ou l’invention d’une histoire.
  • Enfin vous pouvez partir de l’ombre de l’enfant lui-même, en dessinant ses contours à la craie sur le sol. Cette activité favorisera la prise de conscience du schéma corporel ou permettra à l’enfant de s’exprimer par exemple sur des douleurs ressenties…

Réaliser un totem

 

Historiquement, la construction de Totems correspond à la représentation des ancêtres sous forme animale, dressée sur des poteaux. Il y a une symbolique puissante, et une idée de transmission de l’histoire familiale. C’est donc un support particulièrement riche pour ouvrir la discussion sur les liens familiaux et échanger à propos de sa propre famille.

 

Vous pouvez décider par exemple de choisir un animal et une qualité qui le représente pour chaque membre de la famille, de les dessiner, et de les empiler en poteau.

 

Cela peut se faire sur une feuille à dessin, ou bien en 3 dimensions en utilisant des cartons fixés sur un poteau (ou un rouleau cartonné ceux qu’on trouve au centre des tapis ou des rouleaux de papier) par exemple. Ensuite la porte est ouverte à votre imagination, pourquoi ne pas rajouter des rubans, de la laine, toutes sortes de supports qui auront chacun une symbolique : protéger, éloigner les soucis ,les peurs etc…

 

Peindre la roue des émotions

Les enfants ont parfois du mal à exprimer leurs émotions.  Les aider à les identifier par l’intermédiaire d’une roue des émotions peut les conduire à se libérer.

 

Utilisez une grande feuille ou support. Tracez un grand cercle à l’aide d’une assiette ou d’un plat et partagez-le en 8 parts égales. Demandez à votre enfant de verbaliser puis dessiner ou peindre 4 émotions positives d’une part et 4 émotions négatives d’autre part.

 

Chaque émotion peut être représentée de la manière dont l’enfant le souhaite et la ressent. Un dessin ou bien simplement des couleurs… le principe est encore une fois d’ouvrir le dialogue et libérer la parole à partir d’un support artistique.

 

Toutes ces activités trouvent leur intérêt lorsqu’elles sont pratiquées en famille, pour ouvrir la porte à des échanges sincères et créer un espace de parole différent. 

A vos pinceaux!!

 

 

Par Marjorie
Marjorie, maman, passionnée par la pédagogie Montessori, auteure du blog Milk and Fabric.