5 activités à faire avec vos enfants pour partir à l’aventure !

La belle saison est de retour, profitons-en pour enfin profiter du bon air et partir à l’aventure à l’extérieur !
S’il reste encore un peu difficile de partir à l’autre bout du monde, nul besoin d’aller bien loin pour vivre de belles expériences et attiser la curiosité de nos petits explorateurs en herbe ! Partir explorer le monde extérieur permet aux enfants de se reconnecter à la Nature, et ainsi d’apaiser et recentrer leur esprit. D’autre part, en partant à la découverte de leur environnement, ils exerceront leur condition physique, leur équilibre, leur sens du risque et développeront leur curiosité naturelle.

Ainsi, je vous propose aujourd’hui 5 activités pour s’équiper et se mettre en condition pour devenir de vrais aventuriers :

 

Fabriquer un baromètre

Avant de partir en expédition, il est bon de jeter un œil à la météo ! Il est toujours plus prudent de s’assurer que le temps sera clément. Fabriquer un baromètre est un excellent moyen d’initier les enfants à la notion de pression atmosphérique. En effet, c’est un instrument qui permet de mesurer les variations de cette pression, qui auront un impact direct sur la course des nuages.

Pour fabriquer un baromètre il vous faut :

  • Un bocal en verre
  • Un ballon de baudruche ou un gant en latex jetable
  • Un élastique
  • Une paille en papier et un cure-dent
  • Du scotch
  • Du papier ou du carton et des crayons

Etapes :

Placez le ballon sur le bocal en verre à la place du couvercle, et le maintenir avec l’élastique. Scotchez le cure-dent au bout de la paille en papier pour qu’il dépasse (il vous servira d’aiguille plus précise pour indiquer la pression), scotchez l’autre bout de la paille sur le ballon bien tendu au-dessus du bocal.
A côté, découpez un morceau de carton rectangulaire et y tracer des graduations. Indiquez en haut “beau temps”, et en bas “mauvais temps”. En effet, quand la pression atmosphérique est haute, cela chasse les nuages, alors que lorsqu’elle baisse, cela annonce que le temps va se gâter.
Placez votre échelle graduée au niveau de l’aiguille de votre baromètre, et surveillez la prochaine éclaircie !

 

Installer un bivouac pour camper

Que ce soit au fond du jardin ou bien lors de plus grandes expéditions, les enfants adorent fabriquer des cabanes ! Et si vous les aidiez à installer un bivouac pour passer une nuit à la belle étoile ?
Tout d’abord choisissez le bon emplacement : un terrain plat, ensoleillé, peu exposé au vent. Pour construire une cabane, commencez par chercher des branchages : au minimum 2 branches se terminant par une fourche et quelques autres branches en plus. Munissez-vous également d’une grande bâche ou couverture et de quelques pierres.
Plantez les deux branches se terminant par une fourche et maintenez-les debout grâce à une longue branche transversale. Vous pouvez renforcer la structure de la cabane grâce à des branches supplémentaires que vous maintiendrez avec de la ficelle.
Recouvrez la structure d’une grande bâche maintenue au sol grâce à des pierres.
Vous pouvez agrémenter ce bivouac de rondins de bois qui feront office de petits meubles. Un feu de camp, et il ne reste plus qu’à profiter !

 

 

Fabriquer un cadran solaire

Pour installer dans votre bivouac, vous pouvez aussi fabriquer un cadran solaire qui vous permettra de vous repérer dans le temps (le jour tout du moins !) et d’observer la course du soleil.
Il vous faut :

  • Un grand morceau de carton
  • Une règle, un rapporteur, un crayon
  • 2 morceaux de liège
  • Une pique à brochette

Comme indiqué sur les images, découpez un grand rectangle dans le carton, et partagez le rectangle en deux parties (une avant et une arrière), puis chacune de ces parties à nouveau en deux (une grande partie sera inclinée, une bande plus petite sera collée sur la base pour fixer le cadran).

Sur la partie inclinée avant, tracez un cercle, puis divisez-le suivant des angles de 15 degrés (24 portions) qui représenteront les heures de la journée. Sur la partie inclinée arrière, découpez un rectangle pour réaliser une ouverture qui vous servira à accéder à l’arrière du cadran pour ajuster la tige.

Collez sur la base les deux bandes laissées libres à chaque bout du cadran solaire, en veillant bien à ce que chaque partie du cadran soit inclinée à 45 degrés par rapport à la base. Insérez la tige qui servira de style, au centre du cadran, placez un morceau de liège derrière, et un autre sur la base pour piquer le bout de la tige dedans : ils vous aideront à la maintenir en place, car il faut que le style soit strictement perpendiculaire au cadran (et donc à 45 degrés de la base).

Il ne reste plus qu’à orienter le cadrant de manière à ce que la ligne du haut soit vers le nord et celle du bas (12h) vers le sud. Il ne fonctionnera que s’il y a suffisamment de soleil pour que l’ombre.

 

 

 

Constituer un kit d’explorateur

Avant de partir à l’aventure, il est primordial de préparer ses affaires !
Bien entendu, l’équipement nécessaire dépendra du type d’expédition, mais vous pouvez déjà anticiper un petit kit de base, toujours prêt en cas d’aventure surprise !
Dans un sac à dos, en plus du traditionnel chapeau et de la gourde, prévoyez :

  • Un carnet et un stylo
  • De la ficelle
  • Une loupe
  • Un bocal ou une boîte à trésors
  • Une boussole

Selon l’âge de l’enfant et son autonomie, vous pourrez lui suggérer de rajouter : une lampe de poche, un couteau, une trousse à pharmacie, des allumettes…

Dès 6 ans, les enfants peuvent être capables d’utiliser une vraie boussole, mais en attendant, je vous propose d’en fabriquer une en carton :
A l’aide d’un gobelet, dessinez 2 cercles espacés d’environ 1cm. Reliez ces cercles par une petite “ languette” puis découpez l’ensemble en veillant à les garder attachés.
Découpez ensuite l’aiguille en forme de diamant. Coloriez un cercle sur votre boussole, puis apposez les 4 points cardinaux. Marquez le nord en noir sur votre aiguille et fixez-là au centre à l’aide d’une attache parisienne.

 

 

Se créer un planisphère sensoriel

A l’heure où nos envies d’expéditions lointaines peuvent être empêchées, il est possible de parcourir le monde depuis son jardin en fabriquant un planisphère sensoriel.
Sur un grand rouleau de papier (ici une chute de papier peint), reportez les continents en vous aidant d’un modèle. N’hésitez pas à tracer des lignes repères au crayon à papier afin de vous aider à conserver les proportions. Cela peut être intéressant de réaliser vous-même une première esquisse (car cette première étape est la plus difficile) puis de laisser votre enfant repasser sur les traits, au feutre ou à la peinture.
Ensuite, partez à la recherche, pour chaque continent, d’un matériau qui pourra remplir les surfaces terrestres du planisphère.
Enfin, recouvrez avec minutie chaque continent. Cela peut être l’occasion de les nommer, d’échanger avec vos enfants sur ceux que vous avez déjà parcouru, de situer des villes, des océans…
Voyagez ensemble sur les côtes de l’Afrique, fleurissez l’Océanie… Cette activité éveille tous les sens, et permet de réaliser un magnifique tableau éphémère. Et une fois la “base” de votre planisphère dessinée, vous pourrez recommencer et partir en voyage aussi souvent que vous le souhaitez !

Par Marjorie
Marjorie, maman, passionnée par la pédagogie Montessori, auteure du blog Milk and Fabric.